toggle menu

Mokobé - Nuit de flammes (Ft. Diam's)



[Couplet 1: Mokobé/Diam's]
Il est minuit et des poussières
On voit que derrière la porte
Il y a comme de la lumière
Passer une nuit ici n'a rien de drôle
Puisque les rats sont toujours là à se promener sur le sol
Les enfants dorment paisiblement
Les parents pensent aux deux bouts qu'il faut joindre péniblement
Mais on finit
Par prendre l'habitude
De vivre au jour le jour
Et de ne pas avoir de tunes
Alors on repense au pays
Les temps y étaient durs c'est sûr
Mais bien plus joyeux qu'ici
En parlant d'Afrique, on pourrait parler de chaleur
Nous sommes au troisième étage
D'un bâtiment sans ascenseur
Dans la cage d'escalier, le diable s'est allumé une cigarette
Puis a laissé tomber à terre son allumette
Tous doucement il expire de la fumée
Qui pénètre sous la porte pour venir les réveiller

[Refrain: Diams]
Pouquoi n'a-t'on jamais tiré l'alarme
Pourquoi tant de flammes
Dans ce continent de larmes
Dans le ciel, les étoiles s'éteignent
Le drapeau de l'espoir est en berne
Tirer l'alarme
Tirer l'alarme, tirer l'alarme
Pour éviter le drame
Dans les cœurs c'est la France qui coule
Le peuple pleure mais la République s'en fout
[Couplet 2: Mokobé]
Et cette fois l'alarme est sonnée
On rassemble tout l'monde mais le ton est vite donné
Car la verité, c'est qu'ils sont pris au piège
Le feu s'empare d'la télé, des meubles et des sièges
Les enfants pleurent, crient et s'mettent à tousser
La fumée s'propage, ils pourront même plus respirer
Pour eux la misère n'a pas encore de sens
Puisqu'ils bénéficient des joies de l'innocence
Nous sommes d'ailleurs à la fin de l'été
Bientôt l'école
Il reste que quelque jours pour en profiter
Alors ils ont prévu une autre journée pleine de bons moments
Mais les choses vont en être autrement
Le diable se propage
Étage par étage
Seconde après seconde, de plus en plus de ravages
On est dans la nuit du 25 au 26 août
Un imeubles, des cendres
Des familles qui s'effondrent
La cause de ce drame voilà c'qu'ils demandent
Mais il n'y a personne qui est là pour leur répondre
Les secours tentent de calmer les flammes
Mais il est trop tard les anges sont déjà passés recupérer leurs âmes

[Refrain: Diams (*2)]
Pouquoi n'a-t'on jamais tiré l'alarme
Pourquoi tant de flammes
Dans ce continent de larmes
Dans le ciel, les étoiles s'éteignent
Le drapeau de l'espoir est en berne
Tirer l'alarme
Tirer l'alarme, tirer l'alarme
Pour éviter le drame
Dans les cœurs c'est la France qui coule
Le peuple pleure mais la République s'en fout
[Chant Sira Tounkara]
XXX

[Outro]
Ce morceau est dédié à la mémoire
De Mamadou
Hawa
Fanta
Nara
Gagny
Habi
Maïmouna
Ada et Médina
Fatou
Bangali et Lassiné
Vamory
Adam Cissé
Niamey
Mamadou
Adam Touré
Une pensée aussi aux victimes
De l'incendie du neuvième arrondissement
Et du troisième arrondissement
On n'veut plus jamais ça
Où en est l'enquête?